Atelier chez Marie-Claire Idées

Un deuxième article sur mes ateliers qui parait aujourd'hui dans Marie-Claire Idées a également eu lieu chez moi, en septembre dernier. C'était le premier atelier que je proposais sur le thème du DIY. Il  était animé par ma complice de longue date, Isabelle Leloup.



Isabelle, qui collabore à de nombreux projets en particulier pour Hermès, a eu la gentillesse de se libérer entre deux voyages au bout du monde.

Je suis toujours très touchée par le côté très appliqué des participantes. Certaines prennent même des notes!!



Découpages minutieux... (Dans la mesure du possible, évitez les doigts)





D'après des feuilles trouvées dans le jardin,

pour des sets de tables éphémères,



Et délicats pliages d'organdi...



Pour des photophores aériens



Puis c'est l'heure du goûter, gai comme après l'école,













Cadeaux maison...




Et du thé, apporté de Corée par Julie pour tout le monde




Petits sandwiches (Tomates confites, mozarella et basilic, grillés comme des croque-monsieurs),



 macarons (Ladurée),



Et gâteau maison, moins parfait, que j'ai photographié dix fois sur IG
(recette dans Marie-Claire Idées)



Et la journée se termine, parce que le soir tombe. Mais je l'aurais volontiers prolongée, comme avec des amis que l'on n'a pas envie de voir partir et que l'on dit " Et si on faisait des pâtes et que vous restiez dîner?".

C'était une jolie journée, paisible, douce et créative.
Merci à toutes les participantes (certaines sont venues aux deux ateliers!), bienveillantes, appliquées, si souriantes et amicales.

J'ai hâte de vous retrouver, les beaux jours arrivent.

Photos Jean-Baptiste Pellerin

----------------------------------

Les problèmes liés aux grèves m'ont obligée à modifier le calendrier des prochains ateliers.

j'ai dû malheureusement annuler les ateliers prévus à Avignon, je n'étais pas sûre que nous puissions partir, Anne Ventura et moi.

C'était trop risqué et je ne voulais pas décommander à la dernière minute. Je suis sincèrement désolée pour toutes les personnes qui s'étaient inscrites, je me faisait une joie de retrouver La Mirande. J'espère y proposer d'autres ateliers dans les mois qui viennent.

j'ai dû également, pour les mêmes raisons, modifier les dates des deux prochains ateliers à Paris et chez moi, dans l'Essonne.

L'atelier "Pivoines et macarons" aura lieu le samedi 26 mai  chez moi, dans l'Essonne

et l'atelier "Recevoir autour du buffet", le samedi 9 juin à Paris, dans le 17ème.

A priori, il n'y a pas de grèves ces jours-là.

Je vais très vite poster des informations plus complètes sur ces deux ateliers.

Je vous embrasse, à très vite.



Posté le 18 avril 2018 sur "Ateliers"


Atelier chez Victoria Magazine

Le hasard du calendrier fait que deux articles sur mes ateliers paraissent en même temps pour les numéros de printemps. L'un dans Victoria magazine, l'autre dans Marie-Claire Idées (à paraitre la semaine prochaine).

It's just by chance that two magazine articles are coming out at the same time this spring, one in Victoria magazine, the other in Marie-Claire Idées (next week). 

Le premier, qui parait dans Victoria, a eu lieu en juin dernier, chez  moi, en Essonne, et avait pour thème les fleurs. C'était la période bénie des pivoines, des roses de jardin, et des fleurs de carottes, toutes ces fleurs qui font nos délices chaque année.

The Victoria magazine workshop took place in June of last year at my home, in the French country side outside Paris.  With "Flowers" as the theme. June is the magic moment in France for peonies, garden roses and Queen Ann lace, all the flowers which delight the most each year.


Virée la veille à Rungis... 

Major flower run to Rungis, wholesale flower market outside Paris the day before...


Où j'ai beaucoup de mal à ne pas me ruiner en pivoines, entre autres.

Where I tried my best not to spend my whole wallet on peonies and other wondeful flowers.
 
Et retour chez moi pour la préparation de l'atelier...

Then I went from Rungis back home, to begin my workshops preparations,




Avec des masses d'hortensias du jardin...

And was gathering masses of hydrangeas from the garden...


et les mains qui dansent autour des fleurs, à la fois légères et appliquées,

with hands dancing in and around the flowers, both lighthearted and serious at the same time,




Puis déjeuner...

Then lunch...




 préparé en partie avec l'aide des participantes : 

participants lent a hand with our menu :



J'avais acheté ce chou rouge que je trouvais magnifique. Une sculpture, comme sorti du potager de Marie-Antoinette, presque trop beau pour être vrai, mais je ne savais pas trop quoi en faire, n'étant pas particulièrement fan de chou rouge.

I had bought this red cabbage which I found amazing and nearly too beautiful to be real - like something out of Marie-Antoinette's potager - I did'nt really know what to do with it, since I am not a big fan of red cabbage. 


Et voilà!!! 

And then it came to me!!!

Assiettes-feuilles éphémères, comme des petites coupelles en porcelaine. 

Ephemeral leaf-plates, like small porcelain bowls.


Chacune a "monté" son dessert, comme on dit dans dans "Le meilleur pâtissier". Fond de sablé "Diamant", crème chantilly mascarpone/vanille et fraises. Palme à Florence, qui a gagné la photo, mais personne n'a été éliminé...

Each participant put together her dessert, shortbread base, whipped cream with mascarpone and vanilla and strawberries.

First prize to our paticipant Florence, who won the photo contest, but of course everyone was a winner!


Tasses Marie Dâage

Atelier photographié par le talentueux  Édouard Sicot...

The workshop photographed by the talented Edouard Sicot...


Lui-même photographié ici par la non moins talentueuse Laure Mestre, qui anime le blog sensible et chic "À tous les étages".

Here captured by the just as talented Laure Mestre who writes the chic and tender blog "A tous les étages".
 
Pour plus détails sur les prochains ateliers d'Art de vivre à la Française en anglais, vous pouvez vous rendre sur le site frenchaffaires.com 

For more details about French Art de vivre workshops in english which I am now doing with my colleague and friend Elizabeth New Seitz, please see the website frenchaffaires.com


Elizabeth's new website is launching shortly!!


Posté le 12 avril 2018 sur "Ateliers"

Moodboard de mars

Mars est - en tout cas pour moi - un mois en demi- teinte. L'hiver fut pluvieux, triste et violemment grippal, et le printemps n'arrive que très, très en pointillé.

Mois entre brun et VERT,



 

 Entre pluies interminables ...


Et matins radieux,


Entre le minimalisme chic du Wabi-sabi, quelque peu cafardeux à la longue il faut bien le reconnaitre,


Et minimalisme vivant qui nous fait AUSSI du bien,
 (je me suis juré de réaliser très vite ces bouquets, apparemment faciles, mais d'un équilibre savant )



 En un mot entre la fin et le début.

Il y a une chose que j'ai toujours trouvée délicate à réaliser sur ce genre de blog, c'est l'équilibre entre le fait de parler de déco, de fleurs ou cuisine, de ce qu'on peut appeler des sujets légers, et celui d'aborder des questions plus profondes et intimes, la mélancolie qui nous guette, les périodes d'épuisement, les questions existentielles - n'ayons pas peur des mots, elles nous étreignent toutes - la solitude, entre celle qui est voulue et qui nous apaise et celle qui l'est moins,  "La garce, elle nous ferait même l'hiver en plein coeur de l'été" comme le chante Barbara. Sans être ridicule ou donneuse de leçons, ou se prétendre porteuse d'un message révolutionnaire.

Prendre soin de soi,  s'attacher le douceur de vivre, choisir le ROSE plutôt que le gris et louvoyer tant bien que mal entre l'attente des jours meilleurs et les jours meilleurs.



Au chapitre "Douceur de vivre", et "Prendre soin de soi", aller vers... le vert qui nous ouvre au printemps. Pas encore envie de tables de printemps, de déjeuners dehors, mais de petits détails discrets qui font entrer le sentiment de renouveau à l'intérieur, dans tous les sens du terme,





 Et de cuisine qui nous soigne (mention spéciale au dernier ELLE à TABLE et ses recettes vertes),


Dona Hay

Au chapitre des prise de risques, j'ai même fait une tentative de choux de Bruxelles, sans doute le légume le plus haï de France, massacré  sans ménagement dans des milliers de cantines scolaires, (au four, avec des pommes de terre tout de même, en back up, au cas où, des carottes et de l'huile d'olive, et rien d'autre) mais c'était franchement bon.

Essayez donc! j'adorais cette pub, il y a quelques années : "Du tapioca, vous connaissiez le pire, découvrez maintenant le meilleur". Réhabilitons le choux de Bruxelles. Et d'ailleurs, le tapioca aussi. 

Et puis je bricole des petits papiers, des lettres de remerciements (c'est fou le nombre de gens que je remercie, parce que c'est fou le nombre des gens qui sont gentils), suivant les préceptes de ma complice Anne Ventura.

j'imprime des papiers trouvés sur Internet,



Et je lis, en essayant de trouver des livres qui font du bien.

Mention - également-  spéciale à trois livres que ne n'ai pas lus, mais qui ont attiré mon attention au hasard de recherches sur Internet : 


Celui-ci qui parle de lui-même. 

Celui-là, un peu effrayant au premier abord et dont je n'ai jamais entendu parler, mais qui, d'après ce que j'ai lu, est une remarquable source de réflexion sur notre manière de consommer et de nous alimenter : 


Je vais me le procurer, mais si certaines d'entre vous le connaissent, je serais heureuse d'avoir leur avis.

Et enfin, bien qu'ayant publié un livre sur le thème de "Recevoir" et la joie qu'il y a à être ensemble, je salue ce livre de recettes en solo...


Parce qu'on a pas toujours envie de recevoir, d'être quinze à table et de parler, et qu'il faut résister parfois aux injonctions du bonheur partagé, des "Get together", et qu'on veut simplement être seuls et se faire - quand même- plaisir.

Voilà pour mars! Je vous embrasse et rappelle aux lectrices de Provence les ateliers à La Mirande d'Avignon, le 28 avril sur le thème de la papèterie, et celui du 9 juin sur le thème de "Recevoir autour d'un buffet".

Renseignements ici!!

"La douceur de vivre est l'avancée d'une vie éternelle dans la vie d'aujourd'hui"

Christian Bobin "Le Très-Bas"

Posté le 11 mars 2018 sur "Les pensées vagabondes"