Frenchy(c)!

Depuis quelques temps, j'ai remarqué une augmentation soudaine et assez conséquente de visites en provenance des États-unis. Je tenais donc à remercier mes visiteuses américaines par un post bilingue dans lequel j'essaierais de décrypter l'essence du style français, de ce que mes amies américaines appellent avec beaucoup de bienveillance "le chic français". J'ai interrogé quelques personnes,  lu des articles sur le sujet pour essayer de sortir de clichés. 

For a while, I have noticed a sudden and substansial increase of visits from the United-States. Therefore, I wanted to thank my American readers with a bilingual post, in which I would try to figure out the essence of French style, of what my Américan friends call, with great fondness, "Le Chic français".

Je voudrais d'abord faire tomber un mythe : Non, TOUTES les Parisiennes ne sont pas bien habillées, ou bien coiffées dès 9 heures du matin. NON, le chic français ne s'obtient pas totalement sans effort, il le résultat d'une savante alchimie entre sophistication et décontraction. Comme le dit Julia Reiss écrivaine américaine dans son très intéressant post "Style à la Parisienne : effortless chic or self-defense? "Not every Parisian woman (or man) dresses well, and two, effortless, mon cul,  "(..."my ass") Ce qui a le mérite d'être clair, en plus d'être vrai.

First, I would like to strike down a myth : No, all Parisian women are NOT well dressed and have their hair styled at nine o'clock in the morning. And NO, what foreigners call "Le chic français" is certainly not effortless". As Julia Reiss, an American writer says in a very intersting post "Style  à la Parisienne : effortless chic or self-defense?", "One, no, every  Parisian woman (or man) dresses well, and two, effortless, mon cul (... my ass)". Which, at least, is clear, on top of being true.

En fait, plus j'avançais dans ce que j'appellerais pompeusement "mes recherches", plus il m'apparaissait que le "chic français", est à la fois quelque chose de très féminin et de très peu sexy, si l'on s'en tient aux standards classiques du genre : il me semble que tous les grands classiques du chic français sont issus de l'univers masculin : la chemise blanche, les vestes d'hommes, les grands pulls, les marinières.   A l'exception de "la petite robe noire", qui semble inventée pour permettre aux françaises de revendiquer leur part de sex appeal. Pour les reste, si l'on s'en tient aux commandements de la plus parisienne des parisiennes, j'ai nommé I. de la F., les 7 basiques de la Parisienne seraient :
  1. La veste d'homme
  2. Le pull en V bleu marine
  3. Le trench
  4. Le jean
  5. La "petite robe noire"
  6. Le débardeur
  7. Le blouson en cuir
Actually, the more I  progressed in pompously articulating"my research", the more it appeard to me that the French "chic", a style which  is thought to be quite feminine, is not sexy according to the usual standards, but rather  is derived from the male universe : white shirts, men's jackets, large sweaters, stripe jerseys ("marinière"). However,  "the little black dress" seems to have been invented to allow French women to claim their share of sex appeal.

As for the rest, if  we stick to the commandments of the most Parisian among the Parisian, Inès de La Fressange, the seven basic items of the parisian woman would be : 

1 -  The man's jacket
2 - The V neck navy blue sweater
3 - The Trench coat
4 - The jean
5 - The little black dress
6 - The tank top
7 - The leather jacket




 La Parisienne - Inès de la Fressange

 A l'exception de la robe noire, on ne peut pas dire qu'il s'agit de vêtements féminins.

Mais Voilà :

Except for the black dress,  none of these items are specifically feminine.

But here it is : 
Je crois que ce que les françaises savent faire, c'est féminiser le masculin, ce qu'elles ont compris, c'est l'importance du détail, de l'accessoire, du détournement, du mélange des genres :  exemple chez Inès, encore :la veste d'homme, mais ceinturée pour la féminiser : 

I think that what the French do well is to feminise the masculine, with the details of accessories, reinterpreting an article of clothings and mixing genres. An easy tweak again by Inès would simply be a belt to cinch a man's jacket at the waist :

La Parisienne - Inès de La Fressange

Ou bien les jeans avec une veste de smoking le soir ou  avec un haut précieux ou avec des chaussures sophistiquées.

Or jeans worn with a tuxedo jacket in the evening or with precious tops or sophisticated 
shoes : 


























 Ou bien avec des accessoires spécifiquement 
féminins : 

Or with typically feminine accessories


Ou avec une jolie ceinture toute simple : 

Or just with a lovely simple belt

Ceinture Sezanne
Ceinture Charlie-Sezanne, 50 €

Selon une de mes amies américaines le Saint-Graal du chic français serait la chemise blanche. Les Françaises sont très fortes "en chemise blanche". Elles savent en tirer le maximum, en simplicité, vraie ou fausse, en mélange des genres masculin/féminin, minimalisme/sophistication.

 According to one of my American friends  the Holy Grail of French chic is  the white shirt. French women  know how to make the best of it, in terms of simplicity (genuine or not), by mixing styles, crossing genders, and maximazing minimalism and sophistication.


Juste avec un bijou à peine deviné.

Just with a piece of subtle jewellery.


Avec rien... mais des bracelets qui font tout.

With nothing.... but bracelets which makes it all.

Revue et corrigée

Revised and edited.

Toujours selon Julia Reiss, ce style serait dû au harcèlement dont les femmes sont victimes dans la rue, dans le métro, au travail. Et du peu de recours juridique qu'elles ont à leur disposition. Ce qui impliquerait une façon particulière de s'habiller, et expliquerait le fait que les Françaises évitent des tenues trop explicitement 
sexy:

Once more according to Julia Reiss, this style would be due to the harassment of which French women are victims, in the street, at work, in the underground and of the very little legal recourse that they can count on, which would imply a certain way of dressing and explain de fact that French women tend to avoid too unconcealed sexy outfit.

"L'aspect le plus étonnant de la mode parisienne d'aujourd'hui est la façon dont elle rejette souvent la sexualité féminine. Je n'ai pas visité Paris en touriste, mais j'y ai grandi, et on m'a toujours conseillé d'éviter les provocations, ce qui veut dire s'habiller d'une certaine manière. Conseil particulièrement important dans le métro. Selon un sondage, 100% des 600 femmes interrogées ont subi des épisodes de harcèlement dans le métro". 

"The most perplexing aspect of contemporary Parisian fashion, is how its often rejects female sexuality. (...) Having grown up there, I was always tought to (...) eliminate the chance of provocation, which means of course dressing a certain way.  The advice is particularly import when riding the Metro. (...). According to one survey, 100% of the 600 women polled cited incidents of sexual harassment on public transports".

Je n'avais jamais envisagé les choses sous cet angle, (le style français construit comme une processus d'auto-défense), mais j'ai trouvé ce point de vue inattendu et intéressant. Peut-être en avez vous un autre? 
Je vous laisse juge.

I never looked at things from this perspective, (French style built as a self-defense weapon), but I found this point of view unexpected and interesting. Maybe you have another view but I'll let you be judge of that.

Et puis, en y réfléchissant à nouveau, je pense que  ce doit être un peu agaçant pour le reste du monde qu'on brandisse toujours les Françaises comme l'incarnation du chic. Parce que, et je le dis sans flagornerie, les américaines ont dans leur patrimoine quelques époustouflantes et incroyablement inspirantes icônes du style glamour/chic qui manque quelquefois aux actrices françaises, et nous font fantasmer depuis des générations :

Also, thinking again about all this, I realize how irritating it must be for the rest of the world to see the French always brandished as the incarnation of Chic and elegance. Because, this being said without any false flattery, I think that American have in their heritage, some breathtaking and incredibly inspiring icons we have been admiring for generations (and today) for their glamour/chic style  which sometimes defaults to French actresses.

Katherine Hepburn

Lauren Bacall


Ava Gardner
Avec Burt Lancaster



Grace kelly




Michelle Pfeiffer

Julia Roberts

Cate Blanchett

Alors merci encore aux visiteuses américaines, de venir de si loin...

So thank you again to all american visitors for coming from so far...


Je vous embrasse toutes.

Hugs to you all!

Un immense merci à Anita, du blog "Castle, crowns and cottages", et IG "Les dames d'abord", qui a mis sa connaissance si raffinée de la langue française à ma disposition pour revoir et corriger mon texte. Je ne pouvais rêver meilleure traductrice.

Merci mon amie!!!!!


A tremendous thanks to Anita, of the blog "Castles, crowns and cottages", and IG "Les dames d'abord", who put at my disposal her so refined knowledge of French language to revised and correct my text. I could not dream of a better translater.

Thank you my friend!!

Et pour celles
qui ont "l'Obama blues", un lien transmis par une fidèle lectrice (merci Isabelle!), du site "My little Paris" : 

"Les six livres de chevets d'une américaine qui a l'Obama blues."

Très intéressant.

 http://www.mylittlebookclub.fr/obama.html

The end





Photos Pinterest

Posté le 22 janvier 2017 dans 
"Les pensées vagabondes" 



17 commentaires:

  1. Oooooh, j'adore ce billet chère amie! Tu as raison; la chemise blanche a beaucoup de "pouvoir" de transformer une femme. Tout simplement, la simplicité portée avec l'amour et la joie de vivre "goes a long way!"

    Je suis si contente d'avoir travaillé avec toi!!

    RépondreSupprimer
  2. J' ai lu avec ravissement ce passionnant billet merci tout plein!!
    mais en matière de style incontournable de l' élégance Américaine on pourrait aussi rajouter l' inimitable "Diane Keaton" qui sait si admirablement bien associer le féminin au masculin !!! et pour moi l' insulte suprême à l' élégance Amériaine est sans nul doute "la kardachiante"....mais probablement fort appréciée par "donald"... au secouuuurs Micheeeelle reviiiient !!!
    bellissima giornata, armella

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Parmella,

      Vous avez raison pour Diane Keaton, et j'avais pensé à "Michelle", mais il faut bien s'arrêter!

      Quand à Miss K et "Donald"....

      Très belle soirée,

      mp

      Supprimer
  3. Oh!oh ! Bravo à vous et à Anita ! Voici un article "very interresting "! et un cran au-dessus dans l'information , puisque bilingue . J'ai remarqué aussi que les femmes les plus élégantes , qu'elles soient françaises ou américaines , portaient des vêtements unis et non imprimés ; la qualité de la matière faisant toute la différence ... Merci et à bientôt pour de nouvelles aventures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isabelle, je suis assez d'accord avec vous sur l'élégance des vêtement unis. La simplicité, toujours...

      A bientôt,

      mp

      Supprimer
  4. J'ai été pour ma part époustouflée par le chic des femmes à Boston et à New York ! Il est vrai qu'elles osent des tenues que nous n'osons pas peut être pour les raisons que vous invoquez !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Florence, Vous avez raison, c'est pour ça que je trouve quelquefois un peu injuste de nous (auto)attribuer le monopole du chic.

      Merci et à bientôt,

      mp

      Supprimer
  5. So chic! Merci de ce regard sensible et intelligent! So clever!
    Sophie

    RépondreSupprimer
  6. je me suis délectée à la lecture de ce post!!!
    je n'ai pas la panoplie complète conseillée par I de la F, mais la chemise blanche, oui!
    douce nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nadia,

      Je n'ai pas tout ce qu'il faut non plus, mais LA chemise blanche, j'ai!!!! En plusieurs exemplaires, je les garde d'années en années.

      Merci de votre passage et très belle journée,

      mp

      Supprimer
  7. Merci Marie-Paule pour ce magnifique article qui donne envie de prendre soin de soi, de ressortir ses basiques...et de les porter avec élégance.
    Je craque sur la sobriété des chemises blanches (j'ai, mais ne pense pas être si classe avec !), sur la beauté de Grace Kelly ( mais comment fait-elle pour avoir la taille si fine ?) et la pâtisserie de chez Ladurée, totalement incompatible avec la taille fine...
    Bravo pour ce post bilingue, c'est vraiment un plus. Je vous embrasse. Claudie.

    RépondreSupprimer
  8. So Chic ! La chemise blanche est intemporelle et se porte avec tout. Merci pour ce joli billet. Sylvie

    RépondreSupprimer
  9. Un billet de Marie-Paule, cela ne se parcourt pas à la va vite, cela se déguste, comme je le fais actuellement dans la tiédeur de mon salon, pendant que chats et machine Nespresso ronronnent de concert.
    Bien sûr que la Parisienne n'est pas toute pimpante dès potron-minet (amoureuse des chats, je n'en loupe pas une ;-) mais son génie consiste à faire croire qu'elle s'est sauvée de chez elle comme ça, car en retard naturellement, et personne ne se doute qu'elle a dansé pendant 1/2 devant son placard avant d'enfiler jean et chemise, et qu'elle en a passé autant à triturer ses gourmettes de pacotille avant de toutes les enfiler.
    Tout à fait d'accord avec ton choix de belles américaines ! Je me permettrai d'ôter Julia Roberts( je ne sais pas pourquoi, mais je n'aime pas) et j'ajouterai mon icône Diane Keaton, sans oublier Audrey H. et Kim Novak, sublime héroïne hitchcockienne.
    Merci encore pour ce billet pas déco, qui nous prouve que tu excelles dans bien des domaines !
    Dominique

    RépondreSupprimer
  10. Tu as raison Dominique je me permet d'ôter J.Roberts,de la liste d'icônes de Marie paule ,trop latine pour moi ....le charme ,la classe ,le glamour tout ce que après quoi on court ...toutes !Et pas seulement vestimentaire. Certaines l'ont (j'en connais ..)et d'autres peuvent faire ce qu elles veulent ,elles n'y arriveront jamais . Ce n'est pas une question de moyens ..c'est le petit plus inexplicable.
    Oui à une époque les stars de cinéma faisaient rêver, puis la mode à cédé la place à des stars mal coiffées, mal habillées et on s'est intéressé aux mannequins vedette...et je trouve que toute cette génération (la mienne) vieillit avec ses mythes et que la relève est tardive ....
    En tous cas votre blog est un exemple de classe ,de chic et de charme à la française et quelques autres que vous citez et qui vous répondent Bonne soirée. Françoise

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Marie Paule,
    je vous ai adressé un petit commentaire il y a quelques jours mais il n'a pas dû trouver grâce à vos yeux puisque vous ne l'avez pas publié. Ce n'est pas bien grave car je ne suis pas susceptible pour ce genre de détail mais peut-être aurais-je apprécié en connaitre la raison par message privé. Pourtant, je ne pense pas avoir fait de "racisme" en éjectant Julia Robert parce que "trop latine" (F de M) et je ne suis pas la seule à penser que le chic n'est pas que vestimentaire (F de M également). Alors, oui, je confirme, "votre" Parisienne de référence dans cet article manque sérieusement de chic! Il n'en reste pas moins que votre article à l'image des autres est agréable à lire et permet de passer un agréable moment de détente. Sans rancune! Bien cordialement.
    Christel B.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Christel,

      Je ne trouve pas trace de votre précédent message, cela arrive quelquefois. je n'ai aucune raison de ne pas publier un commentaire sous prétexte qu'il n'est pas à 100% d'accord avec mes choix, surtout sur des sujets aussi légers. Au contraire, j'aime bien les discussions et les éventuels désaccords. Pour ce qui est de Julia Roberts, qui semble en effet ne pas être consensuelle, je l'aime bien, moins pour son "chic", qui n'est pas en effet sa qualité première, mais je la trouve belle et surtout très vivante. Peut-être aurais-je dû la faire figurer dans un autre post, sur un autre thème, peut-être n'a-t-elle pas sa place ici.

      Merci en tout cas pour votre message et de votre sincérité.

      Très bon week-end,

      mp

      Supprimer
    2. Bonsoir,
      mon message "disparu" disait simplement que pour moi, le chic n'est pas qu'apparence mais également (et surtout ?) un état d'esprit, une manière de se comporter, un certain regard sur les choses et que, par conséquence, votre choix de "Parisienne" représentant le chic français me laissait perplexe…..
      Je n’évoquais pas Julia Robert.
      Je vous félicitais également pour ce billet très agréable…abstraction faite du passage sur « I de la F » icone du chic à la française…là, j’ai du mal!
      Bon week-end
      Christel B


      Supprimer