Ce jour là...

... Il pleuvait, j'avais mal aux dents et je pensais qu'un   problème sur ma voiture allait me coûter un bras. Et pourtant, c'était pour moi un de ces jours où l'on se sent léger, heureux, où l'on est en paix avec le monde. On dit que tout est question du regard que l'on porte sur les choses, et ce jour là j'ai pu vérifier que c'était vrai.

Je me suis demandé pourquoi tout allait si bien "dans ma tête", et puis j'ai cessé de me le demander. C'était comme ça. Et ça m'a fait penser à tout ce qui est joli dans nos vies, à la beauté des choses, à celles qui rendent heureux et j'ai écrit d'une traite ce billet sur ce qui me fait du bien . Après coup je me suis demandé si ça intéresse vraiment les autres de savoir ce qui me fait du bien... Je me dis que j'expose ma vie, que je deviens la Kim Kardashian des petits bonheurs, (les followers et les diamants en moins) et puis il y eu cette musique sur Radio classique, qui donne envie de danser,  et  - me suis-je dit - je crois que nous sommes beaucoup à ressentir les mêmes choses devant les mêmes choses, alors j'ai décidé de publier cette liste, non exhaustive, de tout ce qui m'allège le coeur, et, j'espère, le votre également.



La beauté des choses, simples ou pas, d'un tableau, d'un paysage, d'un arbre.

John Sargent - "Carnation, Lily, Lily, Rose" - 1885

L'innocence des très petits enfants qui ne font pas encore la différence entre l'imaginaire et la réalité.


Ou qui courent après les papillons en pensant qu'ils peuvent les attraper.


Les fleurs, les fleurs, les fleurs, nobles ou pas, les -toutes- petites merveilles de la nature : 



La présence chaleureuse des vrais amis, qui sont là quand vous allez mal et - cela m'a toujours semblé plus convaincant encore - quand vous allez bien et qu'ils se réjouissent sincèrement pour vous, sans envie, sans arrière-pensées.

Celle des voisins qui passent vous dire bonjour avec un reste de gâteau, en s'excusant que ce ne soit "que le reste" ou des fleurs du jardin.

Pinterest

Les grasses matinées, sans aucune espèce de culpabilité.
AU-CUNE.


 Les petits "extras", les petits luxes, les cadeaux que l'on se -vous- fait.


Pinterest

Le matin, quand vous avez assez bien dormi pour apprécier le soleil qui se lève et vous dire que la journée va être belle.


les premiers feux de bois qui réchauffent l'hiver qu'on n'a pas toujours envie de voir arriver, les premiers bourgeons, les premières cerises, la soupe. Oui, la soupe.



Mon garagiste qui, au lieu de m'arnaquer - ce qui serait assez facile vu mes compétences en matière de mécanique - se met en quatre pour trouver des solutions pas trop chères, des pièces de récup "qui iront très bien, ne vous inquiétez pas".


La musique qui pousse au rêve, la belle littérature qui nous aide à vivre, les personnes qui rendent le monde un peu plus habitable, qui refusent l'enfermement, la fatalité, les idées toutes faites.

 Pinterest

 Photo Fred Kihn/Libération

Bertrand Piccard, psychiatre, hypnothérapeute, créateur de l'avion Solar Impulse. Pour moi, la synthèse parfaite entre le rêve et la réalisation des rêves. L'intelligence absolue. Je l'adore- il ne le sait pas- je paierais cher pour le rencontrer.

 Pinterest

Jordi Savall. Lui aussi je l'adore, (on doit être quelques-unes), lui non plus ne le sait pas, lui aussi, je paierais cher etc...  A chaque fois que je l'écoute ou que je lis une interview de lui, je me demande comment il est possible qu'un être humain puisse concentrer autant de savoir, de sensibilité artistique, d'intelligence et d'humanité alors que d'autres font sauter le Bataclan. 

Les gens qui savent vous écouter, qui respectent votre silence, qui ne jugent pas en permanence, qui vous disent "ça va s'arranger", ou "tu en es capable", qui ne vous assènent pas, quand vous leur parlez d'une idée "ça ne va pas marcher".

Et aussi vos messages, votre bienveillance, votre fidélité, tout ce qui ne passe pas forcément par l'argent, par la négociation. Qui passe par la douceur, l'ouverture, la tendresse.


Merci à vous tous, toutes.

Publié le 29 octobre 2016 sur "Les pensées vagabondes"


35 commentaires:

  1. C'est curieux...Voilà quelques jours que je "travaille" sur un billet qui décrirait les petits bonheurs de l'automne, celui de novembre, mois-charnière un peu ingrat entre les ors d'octobre et les lumières de décembre. Et voilà qu'il m'est servi tout beau tout chaud par vous Marie-Paule ! J'adhère à tout, absolument tout, sauf les cerises, peut-être...
    Merci de ce moment que "Magic Web" peut nous faire revivre indéfiniment.

    RépondreSupprimer
  2. Bon dimanche en prenant le temps de faire tout ce que vous aimez. Ce matin vous pouviez facilement commencer la journée avec une grasse matinée sans culpabilité.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Marie-Paule pour ce billet qui fait du bien dès le matin :-) Avant je m'émerveillais plus facilement de tout ce que tu décris, je ressentais, réellement, la beauté des choses. Avec le temps qui passe, je trouve que je me suis "recroquevillée" et j'arrive moins à m'ouvrir. Sans doute est-ce dû aux problèmes inhérentes à la vie, et à toutes ces images négatives et quasi non-stop de violences qu'on nous assène à longueur de journée. Mais j'ai de plus en plus envie, besoin, de retrouver ces bonnes sensations dont tu parles ici. D'ailleurs, coïncidences ?, j'ai pris des places pour aller écouter Jordi Saval qui va bientôt passer dans la région, alors que je ne le connais pas du tout et que je ne connais même pas son style de musique :-) Douce journée à toi.

    RépondreSupprimer
  4. Oh noooon Marie Paule aucune comparaison possible avec la "Kardachiante"...cette créature d' une vulgarité et indécence stupéfiante qui n' a d' autre talent que le fric (pas chic) et le déballage écœurant de ses atours... Ton billet est une fois de plus une ode à l' élégance l' intelligence et la douceur et ça fait un biiiien !!!
    Bellissima giornata, armella

    RépondreSupprimer
  5. J'adopte cette liste sans aucune restriction. J'ai l'impression que tu as lu dans mon cerveau (pas très jolie cette phrase...), peut-être juste ajouter, le regard vert émeraude de Bleuet (mon chat), et le frimousse mutine d'iris (une des autres chats).... Merci pour ce très joli billet. Beau dimanche. Frédérique

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    J'aime la façon dont votre pensée vagabonde...

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Marie-Paule,
    Quel bonheur votre billet. Votre liste du bonheur exprime à merveille ce que je ressens ces derniers jours. Merci du fonds du cœur.
    Très bon dimanche.
    Catia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Catia, et tant mieux!!!!

      Très belle journée et à bientôt,

      Marie-Paule

      Supprimer
  8. Merci Marie-Paule pour ce billet débordant de fraicheur et de joie, et pas sûr pour ma part de trouver belle humeur et sérénité avec des problèmes qui m'agressent sur tous les fronts en début de journée !
    Je retiens beaucoup de petits bonheurs en commun, de Pierre Rabhi à...la soupe (toujours un vrai plaisir de l'automne chez nous), de la confiance en l'autre (qui nous le rend presque toujours, j'ai aussi un garagiste très arrangeant et compétent, cet exemple m'a beaucoup fait sourire!) à Bertrand Piccard (admiration totale) en passant par la chaleur des autres, leur amour et l'émerveillement dans les yeux des enfants.
    Cet article fait vraiment du bien! Belle fin de week-end et douce semaine à vous (avec une voiture réparée...)

    RépondreSupprimer
  9. Marie-Paule......avez-vous jamais pensé à écrire un livre avec tous vos pensées? Vos "Pensées Vagabondes" se lisent d'une façon poètique, en fait, tous vos billets sont une célébration de la vie quotienne, ils enjolivent les petits moments qu'on néglige. Votre écriture, tout détail je pourrais relire et relire...merci. Je vous embrasse mon amie!

    RépondreSupprimer
  10. Mes mots vont être plats , simples devant un tel billet: je me fonds absolument à tous tes ressentis . Très peu de personnes savent écouter , sans juger ; l'humilité est un petit diamant .
    Il y a deux jours , je me suis retrouvée sur une jante alors que je devais ouvrir (bien sûr à l'heure) le magasin de décoration de mon amie : l'énervement fut très bref : reconnaitre que son portable peut être utile , téléphoner à son amie qui laisse en plan son petit déjeuner pour faire le taxi ; le mari qui s'occupe de faire réparer ( changement des deux pneus qui doivent être jumeaux !!!) et arriver bien à l'heure (en tant qu'enseignante je suis toujours arrivée au minimum une demie heure avant l'heure et j'ai gardé cette réserve de temps): des désagréments si peu importants .
    J'ai beaucoup moi aussi de "repères" de bien être : ma maison en est le pilier : c'est ma forteresse .
    Je m'attendris devant les chaussons de mes petits enfants laissés à l'abandon après leur départ ; un bébé qui dort m'émeut au plus profond de moi même ; regarder la mer quand elle est plate ; caresser les sculptures de mon mari au passage ; revenir au lit après le petit déjeuner avec un livre ...la liste serait trop longue .
    Merci pour ce si beau billet et doux dimanche ensoleillé pour moi et sans vent : les feuilles restent encore accrochées pour mon plus grand plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Barby,

      Merci beaucoup de ce très gentil message, merci de prendre le temps de m'écrire. Et aussi de votre regard sur les choses.

      C'est vrai, la liste aurait pu être bien plus longue, et c'est une bonne chose. Nous avons besoin de ces petits repères, très simples, qui nous emplissent, et aussi d'autres, plus vastes, qui nous ouvrent d'autres horizons.

      Merci encore et très belle journée,

      Marie-Paule

      Supprimer
  11. Oui Marie-Paule, cela m'intéresse vraiment de savoir ce qui vous fait du bien. En fait, ce que vous voulez bien partager m'intéresse vraiment, oui.
    Les moyens de communication peuvent nous exposer, il est vrai. Mais je suis bien certaine que nos vies sont largement plus riches et complexes que ce que nous donnons à voir publiquement et c'est aussi à partir de ces partages que les liens ensuite se creusent, s'approfondissent. De personne à personne, de coeur à coeur.
    Alors, une nouvelle fois, merci à vous pour ce billet et quel plaisir pour moi d'y découvrir (ou redécouvrir !) de belles personnes que je ne connaissais pas encore.
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  12. ... et puis Alexandre jardin, sa folie et sa Maison des citoyens,Fréderic Lopez et son émission "Milles et une vie" et tous ceux que l'on côtoient au quotidien et qui nous font du bien,
    de belles choses se passent sur notre planète,mais malheureusement ne sont pas forcément mise en avant par nos chères médias.Belle journée de joie.

    RépondreSupprimer
  13. Chère Marie-Paule,
    Encore un joli billet comme on aimerait en lire plus souvent sur la blogosphère... Votre article me fait penser au titre d'un album pour enfants intitulé "Les petits riens qui font du bien et qui ne coûtent rien". Les gouttes de rosée du matin, les margelles des trottoirs sur lesquelles ont peut marcher "en ligne" sans tomber, etc. Un régal.
    Votre photo de la lumière du matin sur les moulures des boiseries m'émerveille. Cela me donne même une idée originale pour peindre des boiseries à la façon "color block", de manière déstructurée, sans tenir compte des lignes de moulures (un peu comme les portes dérobées à Versailles qui sont découpées sans chichis dans les boiseries !) Franchement, ça m'inspire !
    Merci et bon week-end de Toussaint. Mettons-nous en plein les yeux, les couleurs d'automne sont si belles !
    Laure

    RépondreSupprimer
  14. Et te lire ...
    Et faire de belles rencontres complétement impensable sans un blog...
    Et te dire que ton idée est bonne.
    Et ... que ta voiture tienne le coup...
    je t'embrasse,

    Manon

    RépondreSupprimer
  15. Savoir apprécier les petits "trésors de la vie" c'est un grand pas vers le Bonheur !
    doux weekend
    sophie

    RépondreSupprimer
  16. merci pour le partage de ces petits bonheurs. J'en partage un grand nombre avec vous et les mets dans mes poches comme des petits cailloux que j'aime sentir au bout des doigts. Bon dimanche à vous !

    RépondreSupprimer
  17. Nous savons tous qu'il en faut peu pour être heureux, mais une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal de temps en temps, l'humain a la mémoire courte... merci à vous c'est toujours un plaisir de vous lire.

    RépondreSupprimer
  18. Merciiii de ce courage de ne pas glisser dans le négatif. On a tant besoin de ces choses qui font du bien. Et tu nous aides à ne pas oublier qu'il y en a tant. Partout. A portée de main. Et en plus, elles sont contagieuses. Et elles font des petits. Que nos joies demeurent. Et fassent des petits!
    Sophie

    RépondreSupprimer
  19. Ce post, une merveille!

    RépondreSupprimer
  20. En écho à votre bel article Marie-Paule. Un jour travaillant devant la fenêtre de la cuisine et perdue dans la contemplation d'un merle qui sautait de branche en branche dans la haie du voisin, je dis à ma mère
    -j'ai changé. De simples choses me rendent heureuse, comme regarder ce merle en ce moment. Lorsque j'étais plus jeune, je n'y aurai même pas fait attention
    et sa réponse (délicieuse pour moi)
    -moi aussi, j'aime souvent le regarder

    RépondreSupprimer
  21. MERCI à vous de partager avec nous ces mots qui sont le reflet de mes sentiments et que je ne saurais exprimer avec tant de justesse, d'élégance et de sensibilité.
    Vous êtes une belle âme, Marie-Paule.
    *une douce journée*
    Cécile

    RépondreSupprimer
  22. bonsoir Marie Paule
    qu'est ce c'est bon un billet comme ça!!!
    ça me mt en lévitation.
    un grand merci.
    douce nuit

    RépondreSupprimer
  23. Je suis d'accord pour tout ! Mais pour l'instant, l'activité professionnelle m'empêche de faire autant de grasses matinées que je le souhaiterais....

    RépondreSupprimer
  24. De beaux moments qui se partagent sur les blogs, j'aime. Une belle liste Marie-Paule qui me parle, la musique, les livres, la peinture, et tout cela accompagné d'un bouquet de fleurs sur ma table, remplissent mes jours depuis que je suis à la retraite, quant à Jordi Savall, je me souviens d'un merveilleux moment passé à l'écouter parler et jouer, accompagné de sa femme lumineuse et si tragiquement disparue bien trop tôt. Belle semaine à vous même si le froid arrive, ce sera un vrai temps de soupe! Amitiés, martine

    RépondreSupprimer
  25. Chère Marie-Paule ,
    Merci pour votre "bonheur du jour" -est aussi appelé ainsi un meuble avec beaucoup de petits tiroirs-Que nous ayons des yeux pour voir et des oreilles pour entendre toutes les beautés qui nous entourent !Chacun(e) a sa petite liste : rire ensemble , voir les mésanges , les pics-verts et le rouge-gorge dans le jardin...
    et une jeune grand-mère envoyant des bulles de savon à son petit-fils de 2 ans qui éclatait de rire chaque fois qu'il réussissait à en attraper une ....Savoir s'émerveiller d'un coucher de soleil , d'un ciel étoilé ...Philippe Delerm appréciait "la première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules " titre de son livre .Revenons à la simplicité et mettons-nous à la place des autres pour leur rendre service : c'est si bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans le connaître , j'aime beaucoup le dévouement et l'honnêteté de votre garagiste .Vous le faites apparaître sous les traits de "Oui-Oui" personnage d'Enyd Blyton et ce clin d’œil à l'enfance est réjouissant ...

      Supprimer
  26. Il y a peu de temps que je suis abonnée à votre lettre, en quelques articles, je vous avais perçue comme une belle personne.
    A la lecture de vos pensées vagabondes, je constate que nous avons des valeurs communes, nous sommes "en résonance".
    Vous êtes dans l'être, non le paraitre, pour cela je vous félicite et vous remercie.
    danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Bonsoir Danielle,

      Merci infiniment pour ce très gentil message. Ce que vous dites me touche beaucoup. Je crois que nous sommes beaucoup à chercher, à travers ce que nous appelons des petits bonheurs, quelque chose de plus grand que nous, qui nous ouvre à des horizons plus vastes.

      Merci encore,

      Marie-Paule

      Supprimer
  27. C'est curieux, cet article est le second que je lis à propos d'une liste de choses qui rendent heureux ou des moments où l'on prend soin de soi !!! Et je me rends compte que j'ai moi même des listes sur lesquelles je prends plaisir à raturer ce que j'ai enfin réalisé ! Les listes de choses à faire, livres à lire, voyages à faire, films à voir...etc etc. Cette liste où rien n'est à cocher me plait bien, et je vais sûrement me lancer moi aussi !! La balade sur ce blog en fait partie ! A bientôt ! Olivia

    RépondreSupprimer
  28. Que cela requinque, ce billet si humain, si doux! Savourer les beautés de la vie et les partager, quel programme! Nous avons le même "héros" Depuis des années, je ne rate aucun article, aucun interview de Mr Piccard! avez-vous lu son livre intitulé "changer d'altitude"? Merci de tout coeur pour votre blog! Dans ce monde déboussolé, il est si bon de ne pas donner voix à l'indécence, la vulgarité qui semblent régner. Béatrice

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour Béatrice,

    Merci infiniment de votre très gentil message qui, lu ce matin à mon réveil participe à la douceur des choses.
    Je viens de m'acheter le livre de Bertrand Piccard, il est en attente sur ma table de nuit, j'ai acheté une tonne de livre ce jour-là! Mais je crois que ce sera le prochain, et je me réjouis de le lire. Les quelques extraits que j'ai parcourus m'ont semblé d'une grande humanité et ses "enseignements" en tant que psychiatre très possibles à appliquer dans nos vies.

    Merci encore.

    Très bon week-end,

    mp

    RépondreSupprimer
  30. Quelle joliiiie philosophie ... j'adhère à 200 %
    Merci pour ces Belles images et paroles ...
    Flo.

    RépondreSupprimer