Squanto

Étant depuis longtemps très intéressée par l'histoire des États-unis, je me suis penchée sur les origines de Thanksgiving dont je ne connaissais pas grand-chose.

Et voici ce que j'en ai retenu :
Thanksgiving est une fête célébrée rituellement le quatrième jeudi de novembre. À l'origine, c'était une fête des sociétés paysannes européennes au cours de laquelle on remerciait Dieu par des prières et des réjouissances pour les bonheurs reçus dans l'année.

En 1620, les Pères pèlerins débarquent du Mayflower dans la baie de Plymouth (Massachusets) et y fondent la colonie de Plymouth et la ville éponyme. Les débuts de la colonisation furent très difficiles et la moitié des habitants périt du scorbut.

Les autres ne durent leur salut qu'à l'intervention d'un autochtone nommé Squanto, qui parlait leur langue, et qui, avec l'aide de sa tribu, les Wampanoags, leur apprit à pêcher, chasser et cultiver le maïs.

Afin de célébrer la première récolte, à l'automne 1621, le gouverneur William Bradford invita le chef des Wampanoags, Massasoit, et 91 hommes de sa tribut à venir partager leur repas afin de les remercier pour leur aide. Au cours de ce repas, des pigeons et des dindes furent servis aux invités.


The first Thanksgiving - Jean Leon Gerome Ferris

 The first Thanksgiving at Plymouth Jennie A. Brownscombe (1914)

Je me suis intéressée à ce personnage de Squanto qui avait apporté une aide si décisive aux premiers colons. Qui était-il, qu'est-ce qui pouvait l'avoir poussé à aider des hommes venus d'un autre monde?

Le moins que l'on puisse dire est que sa vie est romanesque (c'est un euphémisme), et que ce devait être quelqu'un de fantastique et pour le moins pas rancunier. Jugez plutôt :

En 1605, il est capturé par le commandant George Weymouth, qui, explorant les côtes de Nouvelle- Angleterre, capture plusieurs membres de la tribu des Patuxets, dont Squanto. Ils sont amenés en Angleterre, où Ferdinando Gorges, le père de la colonisation anglaise en Amérique du Nord les prend sous sa protection et leur apprend l'anglais.

Profitant de l'expédition anglaise de John Smith en 1614 (LE John Smith de Pocahontas), Squanto retourne en Nouvelle-Angleterre... pour être à nouveau capturé peu de temps après et vendu aux Espagnols. Il parvient à fuir l'Espagne et à regagner encore une fois la Nouvelle-Angleterre où il découvre que sa tribu a été décimée par la variole et part vivre chez les Wampanoags.

J'ignore si le nom de ce héros est aujourd'hui célébré comme il se doit aux États-unis - je vais me renseigner auprès de mes amis Américains- ou s'il est tombé dans l'oubli, victime des grandes injustices de l'Histoire.

Il faut également préciser que pour quelques groupes amérindiens, ce jour représente le point de départ de la destruction de leur continent et des guerres indiennes.


Squanto

Si vous avez  des connaissances sur le sujet, racontez!!! Wikipédia ne peut pas tout...

Quoiqu'il en soit, et avec un peu de retard, HAPPY THANKSGIVING à mes très chers amis américains de France ou d'ailleurs!!!!!!!!

 Norman Rockwell

The End


Posté le 27 novembre dans "Ailleurs"








15 commentaires:

  1. Merci pour le partage de cette page d'histoire intéressante que l'on connait mal !
    Je comprends mieux l'importance de la dinde chez les américains pour Thanksgiving !
    Et si de plus l'histoire de Squanto est un peu liée à celle de Pocahontas, je suis doublement intéressée !!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marie-Paule,
    Merci pour le partage de cette page, car je ne savais pas en quoi consister cette fête dont on parle tant.
    Maintenant je comprends mieux !
    Bon samedi et encore merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous! Même si mes connaissances sont bien limitées...

      Très bonnes soirée,

      mp

      Supprimer
  3. Je ne connaissais rien de cette histoire et c'est vrai qu'elle laisse songeuse quant à ce qui s'est passé pour les autochtones à la suite...
    Merci Marie-Paule pour cette incursion dans le temps et les oublis de l'Histoire.
    Les derniers jours de novembre doivent avoir un avant-goût de fête, je me plais à imaginer que des photos qui vont me réjouir et me mettre des étoiles plein les yeux sont déjà dans l'appareil photo...c'est un peu comme un calendrier de l'Avent !
    Bon week-end à vous, à bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ces détails historiques. Ne reste qu'à trouver la recette de la dinde et passer à table.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai découvert le sens de cette fête le jour où je suis allée sur place, là où le premier colon a posé le pied sur le sol américain, et j'ai été alors encore plus horrifiée par ce que les émigrants ont ensuite fait subir aux indiens qui les avaient pourtant aider à survivre !..... Il faut visiter le village de Plymouth Plantation où a été déplacé et conservé le tout premier village colons, c'est édifiant !

    RépondreSupprimer
  6. le fils de mon amie vient de s'installer avec sa petite famille aux Etats Unis ... je vais aussitôt leur transmettre ton message . Très belle journée ... la lumière est belle ce matin!

    Francette

    RépondreSupprimer
  7. Ma chère amie, Marie-Paule! BONJOUR et merci à vous d'avoir recherché notre histoire! Moi, j'habitais Massachusetts il y a longtemps, et la tradition de Thanksgiving y vivait comme nulle autre. Cependent, il est dommage, à mon avis, qu'une telle tradition ait un autre côté de l'histoire, chez les indigènes....mais voilà l'histoire de la humanité: la guerre, les conquérants, les gens oubliés...

    Quand même, c'était une fête délicieuse chez moi, et on mange trop chaque fois! Je vous souhaite une très belle journée!

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce billet : j'ai appris beaucoup de choses!
    Belle fin de semaine très ensoleillée chez moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Barby, mes connaissances sont très limitées.. Cétait juste un petit survol, je ne connaissais rien de Thanksgiving.

      Très amicalement,

      mp

      Supprimer
  9. Il est très intéressant de connaitre les origines d'une fête si célèbre.
    Ça me plait bien d'en savoir plus.
    Merci pour le partage de ces recherches. Bonne soirée. Babette

    RépondreSupprimer
  10. Et bien je me coucherai plus savante ce soir ! Merci !
    Douce soirée
    Sophie

    RépondreSupprimer
  11. Agrémenté d'images très parlantes, merci d'éclaircir notre savoir avec ce billet !

    RépondreSupprimer
  12. Un billet très instructif, j'ignorais également les origines de cette fête qui malheureusement a peu être un goût amer pour quelques groupes d'amérindiens, merci pour ce partage très intéressant
    Belle semaine et à bientôt
    Bise

    RépondreSupprimer