Là-haut


Je dois vous faire un aveu- nous sommes entre nous-  je suis rarement pressée. Je dis ça parce que nous sommes tellement entourés de gens pressés, stressés, des gens "multi-tâches" qui font trois choses en même temps, ou quatre, ou plus, qui courent, disent des choses comme "je n'ai pas une minute", "je n'arrête pas", "c'est la course", que je me demande si je fais ou ne fais pas quelque chose comme il faudrait. C'est dit sans complaisance. Peut-être (à part certaines périodes) que je ne travaille pas assez. Peut-être que je prends trop de temps pour faire les choses et que du coup,  j'en supprime d'autres qui seraient utiles à ma vie. Peut-être que je passe à côté de quelque chose.

Mais enfin, c'est comme ça : je suis une adepte forcenée de la "Slow life", la Slow food, en un mot, la lenteur.



Et dans ce monde en mouvement perpétuel, j'ai souvent le sentiment d'être un arrêt sur image dans un film qui va plus vite que moi, et d'avoir en permanence un métro de retard.

C'est pourquoi je me sens toujours réconfortée lorsque je lis, que j'entends ou que je découvre que d'autres personnes freinent le rythme de leur vie, s'arrêtent et prennent, ne serait-ce que pour un moment, "leur temps". (J'adore cette expression, "prendre son temps", comme si le temps était une entité dont une partie vous appartiendrait. "Ça, c'est le mien, je le prends".)

Aussi, j'ai été stupéfaite lorsque j'ai lu cette info, que je vous livre : il existe une "Cloud Appreciation Society", autrement dit une association, qui regroupe les observateurs des nuages. Créée par un Anglais, Gavin Pretor-Pinney, elle ne regroupe pas moins de 37 000 "cloud lovers". Et, plus incroyable encore, ça marche!! Gavin Pretor-Pinney est l'auteur de trois best-sellers sur la question, anime une émission sur la BBC et son intervention sur "Ted talk" a été visionnée plus d'un million de fois.

 Trouvé sur ozc.tumbler.com

Cet homme qui semble pourtant très ancré dans le réel est tombé amoureux des nuages dès l'enfance. Il veut "changer l'image négative" que l'on a d'eux, entendez par là celle qui nous fait dire des choses comme" il y a des nuages sombres au-dessus de nos têtes" ou "les nuages s'amoncellent à l'horizon" ou qui nous fait les considérer juste comme une obstruction, qui cache le soleil.

Voici ce qu'il dit: 

"Observer les nuages est une forme de méditation sur la nature. Tout le monde y a accès, où que l'on vive et en ce sens, cela nous rend tous égaux. 
Si l'on vit dans un environnement urbain, le ciel est la seule chose "sauvage" qui reste visible.

Cela nous éloigne de notre obsession de "Faire".

Je ressens cette obsession, comme tout le monde. Je suis obsédé par les buts à atteindre. Comme ils sont toujours en mouvement, qu'ils changent sans cesse, les nuages m'aident à me souvenir de la valeur du processus (Process). Les observer, c'est s'accorder une pause, quelque soit l'urgence de nos vies, et en profiter, c'est légitimer le fait de ne rien faire. Observer les nuages est une attitude de vie, ça nous permet de garder les pieds sur terre."

Cet homme est un OVNI, un bienfaiteur. Certes, son site est décevant esthétiquement parlant, mais nobody's perfect et on lui pardonne. Et si sa démarche nous touche, c'est qu'elle s'adresse à ce besoin, de plus en plus vital en nous de nous relier à nos "profondeurs", d'ouvrir notre esprit et notre coeur plus largement, de regarder le monde différemment.

De façon plus futile, étant moi-même une amoureuse du ciel, j'ai donc décidé de "prendre mon temps" et de m'octroyer une journée sous le signe des nuages, et je suis allée illico à la pâtisserie CIEL m'acheter un de leurs "Angel cakes", mais malheureusement, ils sont en travaux :


Leurs gâteaux sont ravissants et légers, un peu étranges pour nos palais, plus une expérience qu'un moment de volupté pâtissière, mais enfin, c'est quand même tellement particulier et délicat qu'on peut vite devenir accro.

Patisserie Ciel
3 rue Monge - 75005 - Paris 


J'ai fait une nouvelle place à cette aquarelle, cadeau d'Isabelle Leloup.

Bougeoirs mercurisés trouvés à la Compagnie français d'Orient et de la Chine

 Puis une autre...

Photophore en biscuit CFOC
J'ai fait faire des photocopies de photos de ciels...


Pour en faire des sets de tables éphémères ou des paquets cadeaux
Assiettes, bol et cuillère  CFOC
 Photo hansenstudio.no

Et retrouvé des petites idées...
Photo Pierre Nicou

Et aussi ce cadre, crée par Isabelle Leloup pour Marie-Claire Idées...

Photo Louis Gaillard


Je me suis souvenue de ce geste de dessiner des nuages,  grand classique de nos dessins d'enfants...

Papier peint "Nuages de coton", atelier BARTSCH 

Papier peint "Nuages et étoiles" trouvé chez LILIPINSO deux créatrices d'un monde tendre et poétique


Et découvert Berndhaut Smilde, un artiste hollandais qui  crée dans des espaces intérieurs des nuages éphémères qui semblent être figés dans l’espace.
Les nuages sont fabriqués avec une machine à brouillard et maintenus en place par un mur invisible de vapeur d’eau, il peut en créer des centaines avant d’en trouver un qui lui convient et de le capturer en le photographiant.

Regardez comme c'est beau.







Voilà, je vous embrasse, à très vite!!


 Poste le 11 novembre 2015 dans "Chez moi"

26 commentaires:

  1. Merci pour ce billet qui fait du bien. Quelle belle idée que de se concentrer sur les nuages et la pâtisserie CIEL est un hâvre de paix et de délice !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis au 7eme ciel rien qu'à vous lire. Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. De belles adresses, de quoi piocher selon ses goûts, ses affinités. Mais surtout vos photos...Merci.
    Quant au temps, une vraie richesse, oui. Cela rejoins pour moi la prise de conscience que j'ai eue à la lecture de : "Le pouvoir du moment présent" d'Eckhart Tolle. Rien que des évidences mais combien sont-elles dans la réalité de nos vies ?
    C'est bon de se remémorer régulièrement la grande valeur du temps présent.
    Belle et riche journée à vous Marie-Paule, que les nuages vous soient doux.

    RépondreSupprimer
  4. Un billet où l'on prend le temps de te lire et de se glisser avec lenteur au milieu de ces nuages... De la douceur comme j'aime. Parfois les gens qui ont l'impression de faire 3 choses à la fois, en fait brassent beaucoup d'air pour rien...alors faire une seule chose lentement mais bien...c'est ce que je préfère. Belle journée ...nuageuse !

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique billet à lire et à relire .
    Je suis une inconditionnelle du ciel : nuages et soleil couchant : c'est un tableau offert à tout ceux qui veulent bien prendre le temps de les regarder : c'est ce que j'ai dit à mes petits fils très tôt et depuis ils sont souvent émerveillés et imaginent telle forme d'animal ou objet.
    Tout le monde ne peut prendre son temps : je l'ai pris depuis ma retraite . La plupart des professions ne le permettent pas . Et je remarque que toi aussi tu files" Illico" à la pâtisserie et tu nous dis "à très vite" ( ne le prends pas mal surtout!).
    Il faut savoir se réserver des moments de calme (un moment de lecture , une sieste , une promenade ) même si le repassage ou autre tâche ménagère doit se faire.

    Merci encore pour ce beau billet que je vais tranquillement lire et relire. L'idée des sets me plait beaucoup.
    Belle fin de semaine sous les nuages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Barby,

      Merci pour ce très gentil message.

      Tu as mille fois raison de le faire remarquer, moi aussi je me suis laissée prendre!!!!
      Décidément, la lenteur demande beaucoup d'efforts et de remise en cause de toutes nos habitudes, y compris verbales!!

      Merci encore et très belle journée,

      mp

      Supprimer
  6. Bonjour Marie Paule
    C'est un plaisir de lire un aussi joli article...
    Le temps ce foutu temps, celui qui court si vite, et que l'on ne rattrape jamais!
    Alors je vais faire comme toi, me poser à la fenêtre et regarder le
    CIEL...
    il est magnifique et grâce à toi, je vais le voir autrement à partir d'aujourd'hui!
    Jamais je n'y avais pensé sous cet angle là, tu m'ouvres les yeux sur quelque chose d'essentiel, il m'appartient tout entier et pour chaque jour de ma vie
    C'est magique!
    Merci pour ce bon moment
    Amitié
    Joelle

    RépondreSupprimer
  7. Ce post arrive à point nommé car la Vie se charge de m'octroyer un ermitage forcé pour de longs mois, je vais donc pouvoir mettre tout cela en application !

    RépondreSupprimer
  8. J'ai la tête dans les nuages après avoir lu ces lignes!
    J'aime savourer l'instant et plus il se prolonge et lus je suis heureuse!
    Merci pour ce bel article rempli de poésie !
    Bonne journée
    Amicalement
    Sophie

    RépondreSupprimer
  9. WOW. Marie-Paule, je voudrais vous connaitre, vous avoir comme voisine, vous parler. A ce moment, je me trouve dans un monde qui va trop vite. J'ai envie de trouver mon temps à écrire la poèsie, de regarder les nuages, d'entendre la petite voix qui demeure dans mes pensées. Le weekend passé, très tôt le matin (environ 05h), je me suis promenée dans mon jardin. La lune était si brilliante, sublime, tranquille - et moi aussi. J'ai pleuré, ensuite je me suis rappellée les oeuvres de Philippe Delerm: La Première Gorgée de Bière et Autres Plaisirs Minuscules. Ces petits plaisirs sont plus importants surtout dans une culture globale où on est pressé et "perdu." Quel joli billet aujourd'hui, quel message si parfait. MERCI. Anita

    RépondreSupprimer
  10. Incroyable, cet artiste qui fabrique des nuages!!!
    *une douce journée*
    Cécile

    RépondreSupprimer
  11. ah quelle belle révélation que cet artiste "créateur de nuages" c'est magique !!! prendre son temps, oui c'est une évidence qu'on oublie souvent et des fois bien malgrés nous...et dans nos vie "speed" se dire "je me pose" c'est aussi être dans le temps qui passe
    à bientôt
    et merci pour ce joli billet qui fait du bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cet artiste fait un travail de poésie pure. Et au-delà, nous fait réfléchir sur le côté éphémère de toute chose.

      Merci de votre message et de votre fidélité.

      Très amicalement,

      mp

      Supprimer
  12. Merci pour ce joli post mais hélas je me reconnais dans la description que vous faites de ces gens multi taches, hyperactive de nature, il m'est difficile de me poser, de prendre mon temps justement mais je me soigne, avec les années je ne désespère pas. Quand je serai à la retraite et ne serai plus à gérer les urgences. J'ai pris le temps de vous lire et d'admirer ces belles photos, c'est déjà ça ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Un beau billet qui me parle! Depuis que je suis à la retraite, j'aime 'prendre le temps' et regarder les nuages par ma fenêtre est quelque chose qui me fait du bien (d'où le plaisir de vous lire). Plaisir aussi de les peindre à l'aquarelle ou d'en faire des photos pour un petit album intitulé 'nuages', j'aime beaucoup ces nuages intérieurs de Smilde et vais aller regarder son blog. Belle soirée et amitiés, Martine

    RépondreSupprimer
  14. Depuis toujours, le ciel me fascine, il m'arrive très souvent de m'allonger par terre dans mon jardin pour scruter le ciel à la recherche de scènes fantastiques. Parfois c'est un troupeau de chevaux que j'y vois parfois des fleurs ou encore des visages, il arrive même que j'y vois des petits monstres mais toujours extraordinairement ressemblants. Il y a aussi les gros nuages de chantilly qui me donnent envie de douceur.
    Et si d'aventure il y a peu de nuages dans le ciel, la tête me tourne en le regardant...
    Merci pour ce joli billet.
    Bises. Babette

    RépondreSupprimer
  15. quel beau et doux message. Merci. j'ai l'impression que la méditation commence dès sa lecture!
    belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Alors, j'ai bien fait de le publier. J'ai hésité un moment, je le trouvais inachevé.

      A très bientôt, belle soirée à vous aussi,

      Marie-Paule

      Supprimer
  16. Les nuages, quel bonheur de les photographier, tout comme, d'ailleurs, les traces que les avions laissent dans le ciel et que le vent utilise pour créer des merveilleux tableaux éphémères.
    Quel bonheur de vous lire et de se sentir en résonance avec une personne que l'on ne connaît que si peu... quoique. Belle nuit. Frédérique

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Marie-Paule ,
    Quelle belle inspiration que celle d'aborder les nuages ... C'est un thème universel et si poétique . Après avoir versé "un nuage de lait"dans ma tasse de thé , j'étais sur mon " petit nuage " à vous lire et à regarder les photos .Merci ! Prendre son temps ... oui , pour savourer ce que l'on fait . Le courrier envoyé par la poste est appelé "snail mail " par le Magazine FLOW , sur son tableau Pinterest . Alors si nous le pouvons devenons escargot ou tortue , cette dernière pouvant vivre 450 ans nous prouve que la lenteur est un gage de longévité ....
    Amitiés , Isabelle

    RépondreSupprimer
  18. - Eh! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
    - J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages!

    Baudelaire: Petits poèmes en prose, I (1869)

    RépondreSupprimer
  19. Merci chère amie , (si vous permettez) la poésie de votre post fait tellement de bien aujourd'hui! Je suis une contemplative née et l âge venant , c est un bonheur de l être ... bien qu'en ces jours d horreur absolue j ai du mal à laisser mon esprit divaguer !!!! Douce journée !!si on peut . Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma chère Françoise,

      Mille mercis de votre très gentil message. Je n'ai pas voulu parler ici de ce qui se passe, comme je n'avais pas évoqué Charlie. Je pense que ce blog n'est pas fait pour ça et que je n'ai rien d'intéressant à dire sur le sujet.
      Mais je sais que nous sommes tous liés par les mêmes émotions, que nous ressentons tous le même désarroi, et ce lien n'est pas rien. Chacun fait juste comme il peut.

      Merci de votre fidélité.

      Je vous embrasse,

      Marie-Paule


      Supprimer
  20. Je peux le dire, sans honte aucune, je dois certainement faire partie de ces admirateurs de nuages, juste le nez en l'air, et laisser du temps au temps ! Ton article a quelque chose d'apaisant.

    RépondreSupprimer
  21. Un magnifique billet, je suis également une grande admiratrice du ciel, les nuages, mais aussi la tête dans les étoiles ! j'essaie de me poser le plus souvent possible, hélas bien souvent le temps me rattrape... superbes ces nuages "intérieurs" merci pour le lien
    Belle journée et à bientôt
    Bise

    RépondreSupprimer
  22. Magnifiques ces nuages. Ca a un petit goût de retour en enfance, bien agréable!
    Belle journée
    Cécile

    RépondreSupprimer