L'autome, dehors/dedans

Une des choses que le fait de m'installer à la campagne à profondément modifié chez
moi est ma façon de regarder la nature, d'aborder les saisons et d'utiliser les végétaux. Mon expérience de styliste  et ma vie parisienne me limitaient aux bouquets de fleuristes ou -en matière de contact avec la nature- aux roses de jardin... Mon nouvel environnement m'a donné un autre regard sur les choses. Je regarde, je ramasse - des branches mortes, des fleurs fanées, des feuillages en décomposition que je n'aurais jamais regardés avant- et j'apprends.


Dehors...






...Dedans. 

























Tilleul d'automne





The End 


Posté le 2 novembre 2013 dans "des fleurs"...

6 commentaires:

  1. tes compos sont vraiment super jolies !!!! comme quoi avec peu ...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, tu as bien raison... la nature nous rend humble...bonne semaine***

    RépondreSupprimer
  3. C'est vraiment une belle saison... quand il ne pleut pas!!!!
    Des bisoussss...

    RépondreSupprimer
  4. Apprentissage en très bonne voie !! C'est tout simplement magnifique !

    RépondreSupprimer
  5. En langage fleuriste, cela s'appelle glaner ! ;-) Et on peut vraiment dire que tu es une super "glaneuse" !!!

    RépondreSupprimer