Retour de Provence




Après quinze jours de hamac/figuier, - presque- totalement isolée du reste du monde, retour dans la vraie vie, avec, le lendemain de mon retour - et afin d'opérer une transition en douceur- un petit déjeuner rien que pour moi, dans le jardin sous le soleil.



J'avais sorti ma vaisselle la plus élégante (by Marie Dâage),


J'avais aussi de la confiture d'abricots à tomber par terre, faite par une amie de "là-bas"...



et, sensés être le point d'orgue de ce moment parfait, des scones aux raisins confectionnés dès mon réveil pour faire aussi chic que dans "Downton Abbey" (les afficionados, dont je suis me comprendront).

La vérité m'oblige à dire que ce dernier point fut un total fiasco, regardez comme c'est moche:

 

Plats comme des blinis, pâteux,  quasi immangeables. J'en ai mangé un, donné le reste aux oiseaux, qui n'en ont pas voulu.

J'explique le pourquoi: j'avais pris une recette australienne (de Dona Hay, que je vénère), qui spécifie "self raising flour", de la farine avec levure incorporée donc. Comme beaucoup d'entre vous j'imagine, je suis un peu -beaucoup - perdue entre les farines à levure intégrée, la self raising, la "cream of tartar", le bicarbonate etc...
De toute façon, je n'avais pas de self-raising, je suis donc allée sur des sites anglo-saxons pour voir comment  fabriquer son  mélange perso à partir de farine ordinaire. Réponse: en ajoutant à 500 gr de farine 1 cuillerée à café de bicarbonate ou de cream of tartar, et 1/4 de cuillerée à café de sel. Ce que je fis. Devant ce résultat lamentable, je conclus que ça n'est pas si simple. (Si certaines d'entre vous ont ont de VRAIES connaissances sur le sujet, je suis preneuse).

Et comme je n'allais pas baisser les bras devant trois scones aplatis, j'ai couru acheter de la "farine avec poudre à lever incorporée" (Francine, chez Carrefour market, 1€64, franchement...) et ça change tout. Regardez-moi ça, on dirait des choux. Personnellement, je pense qu'on peut ajouter encore un peu de levure pour arriver au bombé triomphant de ceux de la photo de Dona, mais c'est juste mon point de vue.




Voilà. La recette, c'est par là. À l'origine, c'est une recette de scones aux dattes et écorces d'oranges, et ça doit être bigrement bon, mais comme je rentrais de vacances  et qu'on a rarement ces choses-là à ce moment-là, j'ai utilisé des raisins secs.

Et je continue ma recherche sur les raffinements des diverse farines.


The end


Posté le  25 août 2013 dans "Chez moi".

9 commentaires:

  1. Au risque de me répéter, vos billets sont pour moi, le comble du raffinement, de la poésie et de la délicatesse. Et votre humour et votre autodérision sont la goutte de rosée sur la pétale de rose.
    Les scones représentent pour moi une belle histoire que vous me donnez envie de raconter dans mes propres pages. je vais donc m'y atteler...
    Merci pour ce délicieux moment passé en votre compagnie. Frédérique

    RépondreSupprimer
  2. Je serais bien venue petit-déjeuner avec toi... tant pis pour les scones!!!!
    Bisoussss...

    RépondreSupprimer
  3. Tout est beau par ici ! Et ça sent drôlement bon !!! Je vous souhaite un très bon retour...

    RépondreSupprimer
  4. Pour réussir toutes sortes de pâtisseries, rien ne vaut une bonne farine bio 55 ou 65 et une poudre à lever bio, sans phosphate (qui laisse un goût désagréable dans la bouche). Francine et cie ne sont que des produits industriels qui ne contiennent plus rien d'authentique.
    Je m'en vais de ce pas essayer la recette.
    Belle soirée
    Cordialement
    Patricia

    RépondreSupprimer
  5. Je viendrai bien prendre un déjeuner chez toi!! je ne connaissais pas cette farine avec la poudre a lever incorporée!!! C'est bien appétissant...Bon WE, Pascale***

    RépondreSupprimer
  6. Un p'tit déj' de rêve ! On ressent parfaitement la quiétude du moment à travers cette photo ! Et pour les scones, il ne faut pas rester sur un échec ! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. hi hi bravo pour les scones ! c'est pô facile la pâtisserie!!!!

    RépondreSupprimer
  8. je viens de découvrir votre blog que de bonnes idées toutes simples pour faire le bonheur de sa maisonnée, il est vrai qu'en ces temps très difficiles il est bon de satisfaire de plaisirs simples que ce soit pour la décoration de la maison où pour le plaisir des palais de sa tribu encore bravo

    RépondreSupprimer