Un folle envie de rose


J'aime le rose depuis toujours et je m'insurge - le mot n'est pas trop fort- devant sa réputation de couleur un peu niaise. Non, le rose n'est pas réservé aux  petites filles. C'est la couleur la plus délicate, la plus précieuse, la plus raffinée, la plus sensuelle qui soit, c'est dit. 
J'aime le rose sous toutes ses formes.
J'aime les Roses, bien sûr...



Surtout celles du  jardin...

... mais aussi le papier peint rose (il y en a de sublimes chez Ralph Lauren), les ciels qui varient du rose pâle au fuschia tôt le matin ou aux couchers du soleil...



 Ciels de printemps, vers 6h du matin, de ma fenêtre.



... les   gâteaux  genre Marie-Antoinette, les chaussons de danse et ceux des bébés-filles minuscules, la CRÈME  à la rose dans les religieuses affolantes chez Ladurée.





Et en parlant de gâteaux, j'ai eu un vrai coup de foudre pour ceux de Céline Brisset. Je les ai découverts dans "ELLE à table". Allez voir son site, (c'est direct en cliquant sur son nom), et regardez ses "buffets sucrés", c'est un rêve. Cette jeune femme, architecte de formation, s'est lancée depuis peu dans la confection de gâteaux essentiellement blancs et roses - mais elle aime aussi le noir et le rouge- voluptueux mélange de fraicheur et  d'extrême sophistication. Certains sont de vraies oeuvres d'art. Elle plisse le sucre, le sculpte, travaille les pigments, recouvre un gâteau de centaines de perles argentées, et en plus, -elle tient à le préciser- ils sont bons!!
Céline expose en ce moment à la Galerie Ego design collectif.





 Photo jean-Baptiste Pellerin


 Petits moments en rose


Vaisselle de Marie Daâge
Assiette "Tourbillon" et tasse "Directoire"


       

 Envolée de petits insectes  sans danger, sur une assiette en porcelaine (Marie Daâge) ou délicatement brodé sur une petite serviette par Corinne Crasbercu


Rose en soie (H&M) et petite carte avec initiale (le Bon Marché)
 


     
 The END



Posté le 3 juin 2013 dans "Chez moi"


10 commentaires:

  1. Le "rose" mis en en valeur de façon aussi délicate est couleur magnifique.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    C'est de le haute couture.
    Un très beau reportage.
    Belle journée.
    Viviane

    RépondreSupprimer
  3. J'aime le rose aussi par petites touches....
    Je l'ai même osé dans ma nouvelle cuisine!
    Superbe, cette petite serviette rose brodée...

    RépondreSupprimer
  4. J'aimerais tant apprendre un peu votre façon de voir. Envisagez vous de donner des cours?
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille mercis de ce message si élogieux!! Pour l'instant, je n'envisage pas de donner des cours, je serais bien en peine d'expliquer quelque chose dans ce domaine de façon rationnelle. Je n'ai pas de formation particulière, j'ai juste toujours eu une attirance pour la beauté des choses, en particulier du quotidien. Je pense que le cheminement vers uns style donné est la conjonction de beaucoup de choses, sensibilité, expérience professionnelle -dans le domaine de la décoration et surtout de l'image pour ce qui me concerne- influences diverses, de beaucoup de temps aussi, et en plus, c'est quelque chose de très mouvant.
      Merci en tout cas, vous m'encouragez à continuer.

      Supprimer
  5. Hum ! Ces gâteaux sont de véritables oeuvres d'art ! Un délice pour les yeux... c'est si délicat !

    RépondreSupprimer
  6. un billet craquant : le rose, on adore !!!
    je vais vite voir cette "chef patissière" pour me donner des idées pour le baptême de ma petite fille
    merci pour cela

    Amicalement
    monique

    RépondreSupprimer
  7. coucou,
    vous avez un blog hooooooooooo raffiné.... chique..... léger ....tout simplement """"BEAU""""" merci ...... marie héléne

    RépondreSupprimer
  8. Merveilleux billet en rose. Tout est magnifique, on découvre de "beaux" noms et en plus, je suis fan de Marie Daâge. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai passé un délicieux moment (dans tous les sens du terme) à feuilleter ce blog et vais continuer à le visiter avec bonheur! Et j'aime les histoires d'arbres et de leurs noms, il y a 35 ans, j'ai planté un petit cerisier à la naissance de mon fils, il vit toujours dans son petit jardin de Londres, amitié, Martine

    RépondreSupprimer